Technicien Supérieur de Maintenance Industrielle

Le  technicien supérieur de maintenance industrielle veille au bon fonctionnement d’une installation industrielle.

Il assure plus particulièrement :

  • La maintenance préventive, en exploitant les données statistiques, en élaborant des plans de maintenance, en effectuant des opérations techniques le cas échéant.
  • La maintenance corrective : suite à une défaillance, il applique, lors de son intervention, une méthode d’approche et une démarche structurée afin de limiter le temps d’arrêt tout en respectant les règles de sécurité. Il expertise ainsi les défaillances et réalise lui-même ou fait réaliser, les interventions en conséquence.
  • La gestion du système de planification par la mise en œuvre d’un logiciel de gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GMAO), qui l’accompagne dans la gestion des stocks de matériels. Il peut être amené à prospecter, parfois à négocier, des contrats de maintenance avec les prestataires de services. Il peut également avoir à proposer des travaux d’améliorations en fonction des besoins, de façon à améliorer la disponibilité des équipements.

Les missions du technicien supérieur de maintenance industrielle consistent à :

  • réaliser en sécurité la maintenance corrective et préventive d’installations industrielles, en contexte d’exploitation,
  • assurer l’organisation et la gestion de maintenance d’installations industrielles,
  • étudier et réaliser les améliorations d’une installation industrielle.

A noter : La connaissance des méthodes de maintenance et des techniques de mesure est fondamentale. D’une façon générale, les métiers de la maintenance impliquent de la disponibilité : l’emploi est souvent assorti d’astreintes, de travail de nuit ou de fin de semaine.

Conditions d'accès

  • Niveau baccalauréat technique minimum
  • Entretien individuel de motivation

Métiers

  • Technicien Supérieur de Maintenance Industrielle
  • Technicien en Méthodes de Maintenance
  • Technicien en travaux neufs et/ou amélioratifs

Etablissements proposant cette formation

  • Vitré

Statut

L’alternance : statut salarié

Les avantages :

  • Prise en charge des frais de scolarité
  • 6 à 24 mois en entreprise avec rémunération
  • 80 % de transformation en CDI à l’issue du contrat de professionnalisation

La rémunération en Contrat de Professionnalisation

  • Vous avez moins de 21 ans : 55% à 65% du SMIC*
  • Vous avez entre 21 et 26 ans : 70% à 80 % du SMIC*
  • Vous avez plus de 26 ans : 100% du SMIC ou 85% du minimum conventionnel si plus favorable*

Cette formation est également accessible :

  • Aux salariés en poste et aux demandeurs d’emploi
  • Dans le cadre d’une Validation des Acquis par l’Expérience (VAE), d’une période de professionnalisation, d’un Congé Individuel de Formation (CIF), du Droit Individuel à la Formation (DIF)...


* La rémunération peut être supérieure selon les accords de branche.


Partagez