Des outils pédagogiques innovants au service des étudiants

Accueil  /  Actualités  /  Des outils pédagogiques innovants au service des étudiants

Des outils pédagogiques innovants au service des étudiants

Des outils numériques innovants au coeur de la pédagogie des écoles


Dans une démarche de progression et d'adaptation aux méthodes d'e-learning, également dans une volonté de favoriser l’acquisition des connaissances par les étudiants, les écoles Aftec veillent à ce que leurs conditions d’apprentissage soient optimales.
Les campus poursuivent aussi un triple objectif :
 
  • Développer un potentiel

Parce qu’ils n’ont pas tous le même niveau et les mêmes besoins, les étudiants ont accès à des plates-formes d’apprentissage en ligne. Les solutions d’e-learning tels que Rosetta stone et Crossknowledge leur permettent ainsi de compléter leur formation.
Adoptés par les équipes pédagogiques des écoles, ces outils leur permettent d’approfondir, d’illustrer, d'enrichir des connaissances.
 
  • Moduler l'apprentissage

Tous les contenus de formation Aftec, Ipac Bachelor Factory et MBway sont accessibles en permanence et à distance à partir du campus numérique sur différents équipements connectés.
Qu’il s’agisse de compléter ou récupérer un cours, chaque ressource pédagogique retenue est soigneusement sélectionnée et s’inscrit dans un parcours de formation.
Complément indispensable à la réussite des étudiants pour les préparer efficacement à leur entrée sur le marché du travail, ces outils continuent de faire leurs preuves chaque année.
 
  • Certifier des compétences

Que ce soit en orthographe, en informatique ou en langues étrangères, le niveau de chacun ne permet pas toujours d’engager une réelle progression de l’ensemble des étudiants d’une même classe.
Les écoles du réseau Aftec permettent aux étudiants d’identifier leurs points faibles grâce aux nouveaux outils numériques et de s’entraîner de manière individuelle et personnalisée. Les élèves ont la possibilité de passer des Certifications : Voltaire en français, le Toeic en anglais, le PCIE en bureautique... pour valoriser leur niveau de compétences auprès des recruteurs.
 
 

Zoom sur le Projet Voltaire : Entretien avec Justine, étudiante à l'Ipac Bachelor Factory.

 
Justine, 19 ans, utilise le logiciel depuis 1 ans.
 
 
Comment utilisez-vous le logiciel ?
Justine : Je travaille principalement dessus sur mon temps libre le soir. Généralement des sessions de 45 minutes. Au-delà cela devient difficile. Je l’utilise sur mon PC, mais il est également possible de l’utiliser sur le smartphone.
 
Comment avez-vous vécu le fait d’utiliser un logiciel de Français ?
Au début cela semble bizarre, on a l’impression de tout connaître et très vite on s’aperçoit de nos lacunes. L’outil est plutôt bien fait et ergonomique, ce qui donne envie. L’utilisation ne se transforme pas en corvée.
 
Quelle a été votre progression ?
J’ai progressé timidement au départ, le temps de s’adapter. Ensuite j’ai clairement compris mes erreurs. Les niveaux de départ sont assez simples. Le niveau de difficulté s’accroît et cela apporte un réel plus : davantage de vocabulaire ainsi que de la conjugaison.
De plus il est possible de passer des évaluations en cours de formation, celles-ci permettent de se situer.
Je le conseille à tous, surtout aux étudiants car l’orthographe devient de plus en plus importante sur le marché du travail.
 
Justine est prête à devenir l’ambassadrice du Projet Voltaire !
 
 
 
Notez que ce logiciel permet de passer une certification : La certification Voltaire.
Cette dernière est reconnue tout comme le score TOEIC, notamment sur le CV.
 
 

               

 

 
 
 
 

Partagez