photo-davoust

Technicien de maintenance industrielle

Je suis devenu Technicien de Maintenance Industrielle

Après un BAC Pro Maintenance des Systèmes Mécaniques Automatisés (MSMA) et 15 ans passés au sein de la société PLASTIC OMMIUM à Laval, j’ai dû faire face à un licenciement économique. Afin de me relancer sur le marché du travail et suite à un bilan de positionnement, j’ai intégré la formation de Technicien de Maintenance Industrielle chez AFTEC et la société BRIDOR m’a accueilli pour mes périodes de stage.

Elle correspond tout à fait à ma demande. Elle est adaptée au marché du travail. J'en suis très satisfait.

A l’issue de ma formation, fin juillet, je n’ai pas d’inquiétude quant à retrouver un poste - témoigne Cédric Davoust, apprenant à AFTEC Vitré.

Le métier et ses missions

Le technicien de maintenance industrielle est chargé de maintenir en bon état de fonctionnement les installations constituées de diverses technologies. Sa polyvalence lui permet d’assurer les diagnostics de pannes et de dysfonctionnements des systèmes techniques, des machines et des installations automatisées et d’en assurer le dépannage. Il fait également une maintenance préventive et un contrôle des équipements afin d’améliorer leur fiabilité, disponibilité... Il participe à la modification et l’amélioration des équipements automatisés de production.

Les débouchés

Le secteur industriel emploie un actif sur quatre actuellement en France. Les débouchés sont nombreux et ce secteur recrute à tous les niveaux : ingénieurs, cadres, techniciens.

Avec cette formation, les diplômés peuvent prétendre à d'autres postes que Technicien de Maintenance Industrielle, à savoir :

  • Technicien en services après-vente
  • Agent technique en maintenance industrielle
  • Opérateur en maintenance industrielle
  • Technicien en travaux neufs et/ou amélioratifs

En savoir plus sur la formation > Technicien de Maintenance Industrielle