Technicien de Maintenance Industrielle

Le technicien de maintenance industrielle est chargé de maintenir en bon état de fonctionnement les installations constituées de diverses technologies.

Sa polyvalence lui permet d’assurer les diagnostics de pannes et de dysfonctionnements des systèmes techniques, des machines et des installations automatisées et d’en assurer le dépannage. Il fait également une maintenance préventive et un contrôle des équipements afin d’améliorer leur fiabilité, disponibilité... Il participe à la modification et l’amélioration des équipements automatisés de production.

La connaissance des diverses techniques, le savoir-faire pratique, ainsi que la maîtrise des méthodologies de maintenance lui permettent d’intégrer :

  • Un service technique d’une entreprise industrielle : maintenance, travaux neufs, montage – installation
  • Un service après-vente
  • Une société de montage et d’installation de machines et d’équipements automatisés (machines spéciales,…)

Ses missions consistent à :

  • Remettre en état de fonctionnement des machines comportant les technologies mécaniques, électriques, pneumatiques et hydrauliques
  • Diagnostiquer des défaillances et remettre en service des équipements industriels comprenant automatismes ou asservissements
  • Assurer la maintenance préventive d’installations industrielles et proposer des actions d’amélioration

Conditions d'accès

  • Niveau CAP / BEP technique au minimum
  • Baccalauréat d’une autre spécificité
  • Entretien individuel de motivation

Métiers

  • Technicien de maintenance industrielle
  • Technicien en services après-vente
  • Agent technique en maintenance industrielle
  • Opérateur en maintenance industrielle
  • Technicien en travaux neufs et/ou amélioratifs

Etablissements proposant cette formation

  • Vitré

Statut

L’alternance : statut salarié

Les avantages :
Prise en charge des frais de scolarité
6 à 24 mois en entreprise avec rémunération
80 % de transformation en CDI à l’issue du contrat de professionnalisation

La rémunération en Contrat de Professionnalisation
Vous avez moins de 21 ans : 55% à 65% du SMIC*
Vous avez entre 21 et 26 ans : 70% à 80 % du SMIC*
Vous avez plus de 26 ans : 100% du SMIC ou 85% du minimum conventionnel si plus favorable*

Cette formation est également accessible :

  • Aux salariés en poste et aux demandeurs d’emploi
  • Dans le cadre d’une Validation des Acquis par l’Expérience (VAE), d’une période de professionnalisation, d’un Congé Individuel de Formation (CIF), du Droit Individuel à la Formation (DIF)...
     
* La rémunération peut être supérieure selon les accords de branche.

Partagez